LE PROJET

 
Un très grand nom de la peinture, René Myrha, de réputation mondiale, a été sollicité par le Chœur des Emibois pour créer les décors d’un opéra dans le site exceptionnel de l’ancienne église du Noirmont, aux Franches-Montagnes.

René Myrha est connu également dans le monde de la scène puisqu’il a déjà créé des décors et les costumes pour de grands opéras tels que « Parsifal » de Wagner ou « la damnation de Faust » de Gounod. L’engagement de René Myrha sera un événement exceptionnel pour notre région. L’aura de l’artiste au sommet de son art donnera une dimension d’une envergure majeure au projet de l’opéra      « Orfeo ed Euridice » de C. W. Gluck.

Le chœur des Emibois confirme son goût pour la grande musique puisque « Orfeo ed Euridice » sera le troisième projet qu’il réalisera. Il y a eu d’abord le merveilleux « Didon et Enée » de Purcell en 1983. Puis en 2003, « Acis et Galatée » de Hændel obtiendra grâce à l’enthousiasme et la musicalité de Nicolas Farine un extraordinaire succès au-delà de nos frontières cantonales. La grandiose mise en scène, la qualité de l’orchestre, l’engagement de quatre solistes firent de ces représentations un moment magique, ovationné par des spectateurs tombés sous le charme.

Pour rendre le projet d’« Orfeo ed Euridice » encore plus exceptionnel, le Chœur des Emibois s’est approché du metteur en scène Gino Zampieri, un autre grand nom de la scène et du théâtre en particulier. La Scala de Milan, l’Odéon de Paris, ces quelques noms suffisent à montrer l’extraordinaire talent de cet homme de théâtre qui a participé à plusieurs mises en scène européennes.

Le site merveilleux de l’ancienne église du Noirmont récemment rénovée, avec l’atmosphère envoûtante et mystique qu’il dégage, apportera sans nul doute à ce projet une ambiance unique qui sera un événement musical majeur pour notre région.